Archives 2012 & 2011 - Activités paroissiales


les archives  >>>  2014 & 2013  -  2010  -  2009







29/10/2012 -  Fête Paroissiale et Fête des Moissons


 

Dimanche, le 21 octobre 2012, la Paroisse Protestante de BOOFZHEIM était en fête.

Une fête pour louer Dieu, remercier celui qui prend soin de la terre, la rend fertile et féconde.

Une fête aussi, où grands et petits, jeunes et vieux de la Paroisse étaient réunis pour partager ensemble dans une ambiance chaleureuse et fraternelle un excellent repas pour fêter dignement le 27ème anniversaire de la fête paroissiale.

La journée a débuté à 10 heures au Temple Protestant. Musique Harmonie, Chorale et orgue  ont contribué à rehausser le culte festif. Devant l’autel garni pour la circonstance de couleurs automnales, se conjuguaient fruits et les légumes pour rappeler l’abondance de la moisson et les bienfaits de la nature.

Dans son homélie, le Pasteur Daniel REIST a évoqué la parabole du riche insensé en rappelant que « la vie d’un homme ne dépend pas de ce qu’il possède, mais de sa relation avec Dieu » car  en effet, l’homme pose et Dieu dispose.

A l’issue du culte, un apéritif concert organisé par la Musique Harmonie de BOOFZHEIM accueillait les convives pour le repas à la salle des fêtes. Grâce aux bons et discrets soins de nombreux bénévoles, la journée s’est déroulée et terminée dans la joie et la bonne humeur. Rendez-vous est d’ores et déjà fixé à la 28ème édition en 2013.

                                                                                                        





11/06/2012 -  Culte de rentrée



Dimanche 2 septembre a eu lieu le culte de rentrée avec la présence des nouveaux confirmands :


Mathilda S.  Quentin O.  Emmy K.  Laura L.  Quentin A.




Qui dit rentrée dit une assemblée à l'école : comment faire une croix par un savant pliage...










11/06/2012

Ce 3 juin 2012, dimanche de fête des mères, ce sont plus particulièrement les Epouses et Mamans qui étaient à l’honneur  au sein de la Paroisse de BOOFZHEIM.  

Dans son message, le Pasteur Daniel REIST a rappelé que « l’amour  d’une mère, c’est comme l’air. C’est tellement banal qu’on ne le remarque même pas, jusqu’à ce qu’on en manque ». Les catéchumènes et tous les enfants présents au culte étaient de la partie, ils ont pu, à travers leurs mots, adresser leurs remerciements à toutes les mamans, rappelant combien elles oeuvrent au quotidien pour leur bonheur et leur bienfait,  leur  permettant de grandir, de s’épanouir, d’être heureux, de vivre en harmonie.

Mais l’émotion était au comble et bien des yeux brillaient, même certaines larmes coulaient, lors de la bénédiction proposée par le Pasteur. Réunissant épouses et mamans qui le souhaitaient autour de l’autel, il a imposé ses mains pour les bénir et accorder à chacune d’elles un message personnalisé.

A l’issue de la prière d’intercession où les paroissiens étaient appelés à se souvenir et à prier pour les mamans du monde et de BOOFZHEIM  qui, pour diverses raisons, n’avaient pas le cœur à la fête ce jour, une jolie carte a été remise aux épouses et mamans présentes au culte ce dimanche de fête des mères.

La carte qui représente un bouquet de roses avec son poème « une Rose pour l’Amour »   conclu en disant Dieu a dit : "Tu as du Prix à mes yeux et je t’aime ".







12/02/2012 -  Message du Culte



St Valentin : « aimer, c’est ce qu’il y a de plus beau »    

Une mamie et sa petite fille, Mélissa, assiste à un mariage. Mélissa lui demande :  « Pourquoi  la mariée est-elle toujours habillée en blanc ? » Je lui répondis : « parce que le blanc symbolise le bonheur et que c’est aujourd’hui le plus beau jour de sa vie. » Alors Mélissa pose la question suivante : « Alors pourquoi le marié est-il tout en noir ? »

Les conseillers conjugaux estiment que, de nos jours, seulement 25 % des couples mariés connaissent le vrai bonheur.  

Comment faire pour que votre relation soit le plus harmonieuse possible et dure : pour que l’amour grandisse dans une vie de couple ?

Il est important de :

1 - Sortir de nos illusions :

Il est important de considérer le mariage selon la perspective de Dieu et non selon notre vue humaine.

                Selon Dieu, le bonheur au sein du mariage dépend de notre capacité et de notre volonté à distinguer entre la réalité et le rêve, l’imaginaire.

                Alors que notre monde  nous fait croire que nous pouvons tous vivre des aventures de Prince charmant ou de  Princesse charmante ; comme au cinéma, avec sa magie, ses rêves.

Mais si nous voulons vivre en compagnie de l’homme ou la femme que nous aimons, nous devons changer notre manière de penser.

La première réalité est que nous sommes tous des êtres imparfaits et faibles :  Romains 3.23 « tous ont péché et sont privé de la présence de Dieu ».
Ni vous ni votre partenaire n’êtes des exceptions…. On le sait,  mais on l’oublie souvent, à moins qu’on espère être l’exception. S’attendre à une forme de perfectionnisme au sein du mariage relève de nos pensées d’enfant.  La bible nous encourage à murir et à voir la réalité telle qu’elle est. Et donc accepter nos défauts mutuels et vivre… le Pardon.

                                                                                                                                               

Que faire pour que l’Amour dure, que nos relations soit plus harmonieuse ? Il est nécessaire :

2 – Dépasser l’amour passion pour vivre l’amour engagement :

Autre réalité : l’amour ne se fonde pas sur les émotions, ni sur la beauté ou l’appétit sexuel ;  ceux ne sont que des formes de plaisir mais non la source de l’amour. L’amour est de l’ordre de la volonté, de l’engagement car lorsque viennent les difficultés, le sentiment amoureux s’efface et c’est alors qu’il faut prendre la décision de s’épauler, être côte à côte (même expression que l’homme quittera …c’est cela s’attachera à sa femme) 2 MAINS et non face à face pour s'affronter. Nous devons choisir d'aimer.

D’où viennent la force d’aimer, la volonté de s’engager ? De Dieu ! Dieu est Amour L’amour vient de Dieu. En aimant Dieu, nous disposons assez d’amour pour aimer notre conjoint.

On peut aussi avoir l’impression que nous sommes arrivés au bout de notre amour !

 

Prenons l’image de cette allumette : elle s’enflamme ; elle s’affaiblit au point de s’éteindre : en réalité, on s’est éloigné de la source ! En se rapprochant de la Source, elle s’allume à nouveau !  « Dieu a répandu Son Amour dans nos cœurs par le SE qui nous a été donné »  revenez à la source qu’est Jésus et vous aurez à nouveau des trésors d’amour à donner. 

Que faire pour que l’Amour dure, que nos relations soit plus harmonieuse, il faut :

3 – Semer des bonnes graines

J’ai entendu, qu’en ce moment, les jardiniers font des semis à l’intérieur :

Semez une pensée, vous récolterez un acte
Semez une habitude, vous récolterez une personnalité
La bible dit

 « Ceux qui sèment l’injustice en ont les fruits » Job 4.8
« Ceux qui sèment le vent, récoltent… la tempête » Proverbe 22.8

Alors qu’allons-nous semer ?

 

Il y a 15 jours, j’ai parlé lors du culte des « encouragements ».

S’encourager mutuellement à grandir, à changer, à persévérer dans les choses qui sont difficiles pour chacun, produit de bons fruits.
Par contre dénoncer les faiblesses de l’autre et en faire une arme pour détruire n’amène que colère et conflits perpétuels.

- Mettez en lumière les qualités de votre conjoint,

- faites-lui régulièrement des compliments sincères

- Si les critiques sapent l’avenir d’un enfant il en est de même au sein de votre couple

- Rendez-vous service mutuellement, soyez généreux et attentionné

Une relation basée sur l’amour, le respect, l’écoute, la bonté ne peut que durer

 

Alors pour vos relations soient plus harmonieuse, pour que votre amour dur rappelez-vous :

- Nous sommes des êtres imparfaits et faibles mais notre force est en Dieu

- choisissez d’aimer et s’il le faut revenez à la source de l’Amour Jésus

- semer des bonnes graines autour de vous


 



12/09/2011 -  Culte de rentrée



Ce dimanche 4 septembre, comme chaque premier dimanche de septembre, c'était le culte de rentrée, donc un culte un peu différent. Pendant ce moment de joie, nous avons chanté, prié et accueilli les futurs confirmands. Une Bible leur a été remise par Patrice ZAHNER au nom du Conseil Presbytéral. Le pasteur Daniel REIST, lors de son message, nous a parlé du temps qui passe, vite ou moins vite… et pendant lequel nous devons trouver du temps pour toutes choses, y compris pour lire la Bible… Pendant les annonces ont été présentés différents projets destinés aux jeunes: une chorale jeunes animée par Yolande ENAUX et Anne KLETHI, ainsi qu'un parcours Alpha Jeunes animé par Annette TOMAT et Jonathan HIRSCH.

Soni


 








12/09/2011 -  COMMUNICATION

Ce sont près de 9000 tracts qui ont été distribués dans TOUTES les boîtes aux lettres des communes rattachées à la Paroisse de Boofzheim...

( Boofzheim, Diebolsheim, Friesenheim, Witternheim, Rhinau )

et de Benfeld...

( Benfeld, Huttenheim, Herbsheim, Kertzfeld, Kogenheim, Matzenheim,
Rossfeld, Sand, Sermersheim, Westhouse )


Le but ? Communiquer sur nos diverses activités...


Une belle opération !


Nous en profitons pour remercier toutes les petites mains (et jambes) de paroissiens qui ont fait l'effort de parcourir tous ces kilomètres... Merci à tous et à toutes !









12/07/2011




Le 3 Juillet s'est déroulé le culte du consistoire de Gerstheim dans les jardins du presbytère de Boofzheim. Le beau temps était au rendez-vous pour accueillir les fidèles des différentes paroisses.




Le thème de la prédication : "Jésus donne-moi de cette eau" Jean 4
Guy Moser, Pasteur d'Erstein, Fegerstein nous a conduit dans une très belle méditation que vous pouvez lire ci-dessous :

 


Dans la vie, il y a beaucoup de choses qui sont nécessaires :
- La nourriture est nécessaire d’abord pour survivre, et puis pour grandir... L’eau de même.
- Un toit, des vêtements pour l’abri et la chaleur. Jusque là c’est de survie qu’il s’agit !
Pour vivre beaucoup d’autres choses sont nécessaires :

- La liberté est nécessaire : pour que la vie s'épanouisse ;
- Le choix et la responsabilité pour que cette liberté puisse exister...
- L’amour qui donne du sens...
- Et puis il y a la paix, la joie, l'espérance, la fête, la musique, l’amitié
- Et puis il y a la diversité... pour que tout ne soit pas uniforme et pour que notre monde soit rempli de tant de belles couleurs.
- Et puis il y a Dieu : Lui aussi il est nécessaire à la vie.


Dans les béatitudes - que nous connaissons tous - nous entendons Jésus qui disait que les gens qui vivaient vraiment, c'étaient les pauvres, les doux, les affamés de justice, les miséricordieux, les purs, les pacifiques... Même ceux qui pleurent ou ceux qui sont persécutés à cause de Lui.
Ils vivent vraiment et savent trouver leur joie parce que Dieu est avec eux, parce que Dieu s'occupe d'eux, parce que Dieu oriente leur vie.

• Avez-vous remarqué que dans l'histoire de Jésus et de la samaritaine, c'est Jésus, qui demande à boire, mais qu’en fait c'est la Samaritaine qui a soif. C'est la Samaritaine qui a vraiment soif !!!
... et l'eau qu'elle reçoit des mains de Jésus lui-même va faire qu'elle n'aura plus jamais soif.
• Et vous, avez-vous soif ?! Bien sûr il fait chaud...
Nous sommes comme les plantes, nous avons besoins d'être arrosés. En particulier lorsque ça ne va pas trop bien... lorsque nous manquons d'eau.
Mais de quoi avons-nous soif ?
• La boisson dont nous avons besoin, ce sont des paroles d'espérance, des paroles d'estime, des paroles d'amour.
Dieu connaît notre soif de vitalité et de joie de vivre. Jésus dit : "Je suis venu pour que les hommes aient la vie et l'aient en abondance". Vous connaissez cette parole : "Je suis venu pour que les hommes aient la vie et l'aient en abondance". Nous trouvons auprès de lui cette fraîcheur intérieure et cette stimulation à laquelle nous aspirons.
• La parole de Dieu - contenue dans la Bible - nous donne un nouvel élan, vivifient notre esprit et font naître en nous la paix et l'espérance.
Pensez donc à vous offrir régulièrement une bonne dose de la vie en lisant la Bible.
Mettez-vous à l’écoute des mots qu’elle contient. Abreuvez-vous ! Mettez-vous à l’écoute et vous constaterez une chose étrange : en vous mettant à l’écoute de la Parole de Dieu, vous commencerez à entendre les autres. Et puis, chose plus étrange encore vous commencerez à vous entendre vous-mêmes.
En quelque sorte, écouter Dieu, c’est écouter les autres et s’écouter soi... Et croyez-moi - ou non - c’est comme cela que l’on commence à ne plus être assoiffé...
Enfin, je ne peux vous dire autre chose que : faites-en l’expérience. Et pour ceux qui connaissent déjà : continuez ! Persévérez !


Enfin l’histoire de la jarre.

Un porteur d’eau indien avait deux grandes jarres, suspendues aux deux extrémités d’une pièce de bois qui épousait la forme de ses épaules.
L’une des jarres avait un éclat. L’autre conservait parfaitement toute son eau de source jusqu’à la maison du maître, mais la jarre abîmée perdait la moitié de sa précieuse cargaison en cours de route. Cela dura deux ans, pendant lesquels, chaque jour, le porteur d’eau ne livrait qu’une jarre et demie d’eau à chacun de ses voyages. Bien sûr, la jarre parfaite était fière d’elle, puisqu’elle parvenait à remplir sa fonction sans faille, du début à la fin. Mais la jarre abîmée avait honte de son imperfection et se sentait déprimée parce qu’elle ne parvenait à accomplir que la moitié de ce dont elle était censée être capable.
Au bout de deux ans de ce qu’elle considérait comme un échec permanent, la jarre endommagée s’adressa au porteur d’eau, au moment où celui-ci la remplissait à la source :
« Je me sens coupable, et je te prie de m’excuser. »
« Pourquoi ? » demanda le porteur d’eau. « De quoi as-tu honte ? »
« Je n’ai réussi qu’à porter la moitié de ma cargaison d’eau à notre maître, pendant ces deux ans, à cause de cet éclat qui fait fuir l’eau. Par ma faute, tu fais tous ces efforts. Et, à la fin, tu ne livres à notre maître que la moitié de l’eau. Tu n’obtiens pas la reconnaissance complète de tes efforts », lui dit la jarre abîmée.
Le porteur d’eau fut touché par cette confession, et, plein de compassion, répondit :
« Pendant que nous retournons à la maison du maître, je veux que tu regardes les fleurs magnifiques qui poussent au bord du chemin ».
Au fur et à mesure de leur montée sur le chemin, au long de la colline, la vieille jarre vit de magnifiques fleurs baignées de soleil, sur les bords du chemin. Et cela lui mit du baume au cœur. Mais à la fin du parcours, elle se sentait toujours aussi mal parce qu’elle avait encore perdu la moitié de son eau.
Le porteur d’eau dit à la jarre :
« T’es-tu rendu compte qu’il n’y avait de belles fleurs que de TON côté, et presque aucune du côté de la jarre parfaite ? C’est parce que j’ai toujours su que tu perdais de l’eau, et j’en ai tiré parti. J’ai planté des semences de fleurs de ton côté du chemin, et, chaque jour, tu les as arrosées tout au long du chemin. Pendant deux ans, grâce à toi, j’ai pu cueillir de magnifiques fleurs qui ont décoré la table du maître. Sans toi, jamais je n’aurais pu trouver des fleurs aussi fraîches et gracieuses ».


Cela pour vous dire frères et sœurs de ne pas vous découragez. Ne pensez pas que ce n’est pas pour vous, que vous n’êtes pas assez ceci ou pas assez cela.
Dieu verse de son eau dans toutes sortes de récipients et les résultats, s’ils sont parfois inattendus et surprenants, n’en sont pas moins magnifiques ! Amen.










03/06/2011





Les mamans, les épouses furent à l'honneur en ce dimanche 29 Mai.

"Ne croyez-vous pas que nous vivons un monde d'hommes, un monde masculin..." C'est sur ces mots qu'a débuté le message du Pasteur invitant à réfléchir, en particulier les hommes présents, sur tout ce que vivent en mal les femmes dans ce monde. Maltraitance, abus de toutes sortes... ce monde ne reconnait pas la valeur première de la femme, telle que Dieu l'a voulu, c'est-à-dire pour être à côté de l'homme, pour être une aide et non une esclave...

"Messieurs, prenez le temps de vous tourner vers votre conjoint pour reconnaître tout ce qu'elle fait pour vous, pour votre famille, reconnaissez  l'aide que Dieu a mise à vos côtés !"


 Le groupe de jeunes de la paroisse s'est adressé aux mamans pour leur redire combien elles sont précieuses ! 


 
 Le Pasteur Daniel REIST
les a bénies


  ... et un petit présent leur a été remis !

  







17/05/2011




La paroisse d'Erstein accueille actuellement et jusqu'au 11 Juin une délégation de la Congrégation camerounaise de Tibati.
6 personnes sont venues nous rendre visite et animer le culte du 15 Mai. Leur Pasteur, DANLADI Kombo nous a apporté un message sur Jean 15.1 à 8 - Jésus la vraie vigne -
Demeurer en Christ afin de porter des fruits de justice, de paix, d'amour....a été l'encouragement qu'il nous a donné.
Les liens avec l'Eglise de Tibati existent depuis 2006 lors de leur première visite à Erstein.
Ils animeront des études bibliques, cultes, conférences, danses africaines et chants principalement sur Erstein.



           










    









24/04/2011

"Voici le matin où l'obscurité se transforme en lumière" c'est sur ces paroles qu'a débuté cette célébration 2011 d'Ostersingen. Les voix ont jailli, joyeuses, pour fêter la résurrection du
Christ : d'abord à l'intérieur de l'église de Boofzheim mais surtout sur le parvis extérieur, comme pour annoncer au monde cette bonne nouvelle !



Les quelques gouttes de pluie ont vite fait place à un immense soleil... l'obscurité s'est transformée en lumière...
Paroissiens, amis, personnes de passage ont toutes pu savourer un délicieux petit déjeûner servi à l'issu de cette célébration.

Quelques chants du Ostersingen :



"Le matin de Pâques aux premières lueurs,
Des femmes allaient embaumer le corps du Seigneur.
Mais la tombe est vide. Un ange leur dit :
Il est bien vivant, comme il l'avait prédit."

Magnifique chant qui célèbre et relate ce qui s'est passé lorsque les femmes sont venues au tombeau pour s'occuper du corps de Jésus. Mais le corps n'y est plus !
Alors pourquoi est-ce que l'ange a roulé la pierre du tombeau ?
C'est sur cette réflexion que le Pasteur Daniel REIST a conduit l'assemblée à réfléchir en ce dimanche de Pâques 2011.
Ce n'était pas, bien sûr, pour que Jésus puisse sortir du tombeau puisqu'il n'y était plus, mais ...
si vous voulez connaître la raison, découvrez-là sur cet enregistrement :




Quelques chants du Culte de Pâques :


Quelques vues de cette journée :








17/04/2011
    

Dimanche 17 Avril 2011 jour de confirmation des baptêmes de Pierre MEYER et Tristan KLETHI. Pour ce jour de fête le groupe de jeunes de la paroisse a eu à cœur de les encourager à découvrir une contrée qui s’avère passionnante, pour qui ose s’y aventurer...

 

Le pays de la foi...

Dans ce pays nous y trouvons… la rivière de la parole qui est au centre, la colline de la découverte de la foi, la fontaine de prière, des bosquets de partages, la prairie du crédo...

 

 

Et encore… la forêt de la communauté, le jardin de la famille… la cascade du pardon…


Sans oublier la montagne de la confession  !


 

Alors Pierre et Tristan, prêts pour l’aventure ? 










01/04/2011




Dimanche 13 mars a eu lieu un culte de famille avec pour thème la tempête apaisée (Luc 8.22-25)

 

Une vidéo a été projetée pour illustrer ce thème que vous pouvez voir ou revoir ici :



Les personnes présentes se sont exprimées quant à ce que leur inspirait ce message : "Il faut avoir la foi et confiance " "il faut demander l'aide de Dieu" "Il faut prier".

En réponse à ce sujet de la peur ou la confiance, Marguerite avait confectionné un bateau avec ce rappel de la promesse de Dieu dans nos difficultés




Les catéchumènes ont rappelés aux uns et aux autres les 10 commandements

    
 

"Ne vous inquiétez de rien, mais en toutes circonstances demandez à Dieu dans la prière ce dont vous avez besoin, et faites-le avec un coeur reconnaissant.
Ainsi la paix de Dieu, qui dépasse tout ce que nous pouvons comprendre,
gardera vos coeurs et vos pensées unis au Christ-Jésus."






19/02/2011





Le thème de l'amour a été abordé lors d'un culte spécial la veille de la Saint Valentin.
Daniel Reist, Pasteur, a encouragé les couples à prendre soin de leur conjoint par ces quelques conseils : 
  

Les enfants ont aussi participé en remerciant Dieu pour leurs parents par une prière.

Célestine

Merci pour la nouvelle maison,
Papa du ciel.
J'ai confiance en Toi.
J'aimerais que toujours tu me tiennes
la main pour rester sur ton chemin
Ton chemin tout lumière !
Amen
Annaëlle

Merci Seigneur pour m'avoir donné des parents que j'aime .
Merci Seigneur de m'avoir donné  une petite soeur que j'aime.
Merci Seigneur de m'avoir donné des mamies et un papie que j'aime
Merci Seigneur de m'avoir donné une marraine et parrain que j'aime
Merci Seigneur de m'avoir donné des copains des copines que j'aime
Merci Seigneur de m'avoir donné une maîtresse que j'aime
Amen

 

Un souvenir a été remis à chaque couple avec ce verset dans genese 2.18 :

 
"Il n'est pas bon que l'homme soit seul,
je vais lui faire une aide qui lui correspondra"




Connectez-vous ensemble à l'amour de Dieu !