Présentation d'un enfant


Présentation d’un enfant
Action de grâce pour sa naissance,son arrivée dans son foyer,
et bénédiction de sa famille

 

Certains parents désirent différer le baptême de leur enfant pour permettre à celui-ci de le demander consciemment et librement au terme d’une démarche personnelle ou d’en garder la mémoire. Ils souhaitent néanmoins associer l’Eglise à leur joie et à leur reconnaissance. La prière de la communauté est alors action de grâces pour la naissance ou l’arrivée de l’enfant et appel de la bénédiction de Dieu sur lui et toute sa famille. Cet acte cultuel, qui devrait avoir lieu peu de temps après la naissance ou l’arrivée au foyer, est de l’ordre de la vie de l’Eglise locale ; c’est pourquoi nous suggérons qu’il se place, dans le déroulement liturgique, au moment de l’échange d’informations locales et de nouvelles de l’Eglise universelle : la présentation d’un enfant au Seigneur et à la communauté prend alors tout son sens et évite la confusion avec le baptême reconnu comme un sacrement.

Les parents sont encouragés par l’exhortation à demeurer fidèles à la vocation que Dieu leur adresse au sein de l’Eglise locale et à faire découvrir la Parole de Dieu à leur enfant.

 

Remarques :

-       Pour éviter toute confusion, il est opportun de ne pas faire coïncider dans le cadre d'un même culte une cérémonie d'accueil avec un baptême.

-         Les parents s'avancent avec l'enfant et se tiennent devant l'autel

 

       1. Accueil :

Soyez très cordialement les bienvenus, mes frères, dans cette maison de prières.

 

Vous avez demandé à l'Eglise, ici rassemblée, d'accueillir votre enfant N.... comme signe de votre reconnaissance et d'appeler sur lui et votre famille la bénédiction de Dieu. Soucieux de lui laisser la pleine liberté de ses engagements personnels et de recevoir un jour le baptême en pleine connaissance de cause, vous avez décidé de renoncer à son baptême maintenant.

 

Nous vous rappelons le jour où vous avez demandé et reçu la bénédiction de Dieu sur votre foyer, Dieu vous a donné cet enfant comme un signe de cette bénédiction. Dans la reconnaissance (et la foi) vous voulez confier son existence aux mains souveraines de son Créateur, aux mains bienfaisantes de son Sauveur et à l'action vivifiante du Saint-Esprit. Vous affirmez ainsi que votre intention est d'élever votre enfant selon la volonté de Dieu de qui vous attendez les forces nécessaires à cette éducation.

 

Avec vous l'Eglise se considère comme responsable de son éducation chrétienne afin qu'il apprenne à connaître Jésus-Christ, qu'un jour il demande lui-même le baptême et s'engage personnellement au service du Seigneur. (C'est dans la famille qu’avant tout autre enseignement. il entendra prononcer le nom de son Sauveur et apprendra ses premières prières. Ainsi la communauté familiale sera pour lui la première école de sa vie chrétienne).

 

Ensemble, Eglise et famille nous veillerons donc à ce que cet enfant reçoive, avec tout ce dont il a besoin l' Evangile de Jésus-Christ. Ensemble nous demanderons à Dieu qu'il le tienne toujours sous sa garde.

 

      2. Lecture d’un passage de la Bible  

      3. Confession de la foi (si elle n’a pas été prononcée à un autre endroit)

      4. Prière de  louange, d’action de grâce

      5. Bénédiction :

N..., Dieu te bénit et te garde ainsi que tes parents et tous ceux qui t'entourent de leur affection.
Dieu est fidèle. Il remplit de joie et de paix celles et ceux qui placent en lui leur  espérance. Son amour les accompagne chaque jour de leur vie. Amen.